Vaut-il mieux ne pas Savoir ? ….

Mieux vaut ne pas savoir ? ….

La vraie sagesse est de reconnaître sa vérité comme une justesse personnel. La justesse est comme un vêtement qui vous va parfaitement, qui est coupé en fonction de votre morphologie et convient à votre personnalité.

La vérité est comme cette justesse, elle vibre avec vous et convient à votre Etre au moment présent où elle vous est montrée. En aucun cas elle n'est valable pour autrui. Elle est comme ce vêtement, elle vous va parfaitement ici et maintenant, mais n'ira pas à votre voisin, à votre compagnon, ni même à vous-même dans quelques années, voir quelques mois.

Car oui, vous aurez changé, vous vous serez quelque peu transformé, voir même beaucoup, qui sait… Vous aurez peut être grossi, vous aurez peut être eu des enfants et aurez changé de morphologie ou encore minci, et même changé de goût ou de personnalité.
La vérité est cette justesse qui vous appartient à vous et vibre avec vous, à l'instant T.
Gardez bien cela en tête, afin de garder l'humilité sur ce que vous jugez vrai ou pas, sur ce que vous dites savoir ou pas. Le savoir découle de cette vérité que vous prenez pour acquise, elle est croyance et vous appartient.

Restons bien conscient de ce qui se joue en nous, entre notre Etre et notre mental. Notre mental à horreur du vide (tien comme la nature). Il veut boucher les trous du non-savoir, coûte que coûte. Il va trouver des solutions pour pallier aux vides et va les prendre pour vérité. Il va prendre une vibration qui le flatte et va la proclamer à lui-même et à tous comme La Vérité de tous, allant même jusqu'à l'enseigner. Restez maître de votre pensé, restez conscient de votre savoir et surtout de votre non savoir. Ainsi vous pourrez redevenir curieux, ouvert, recommencer à apprendre et à être honnête.

Pouvez-vous être assez honnête pour admettre ce que vous savez et ce que vous ne savez pas, et rester dans un état de « non-connaissance » assez longtemps pour faire une vraie découverte de quelque chose qui vous a échappé ? Et pouvez-vous apprécier combien il est véritablement difficile d’arriver à la vérité spirituelle ? Savez-vous à quel point le mental est rusé ? Comment il préfère certains faits à d'autres? Comment il retourne les souvenirs et écarte des segments d'information sans vous consulter ?

Remarquez combien, sur la route de la «vérité», deviennent des pigeons tombés dans les théories du complot, des extra-terrestres et ovnis, ou de la «non dualité», ou de la régression des vies antérieures. Remarquez comment certaines personnes auront une unique expérience de mort imminente, et en viendront à enseigner et à écrire des livres comme si elles avaient les réponses pour l'humanité. Les New Age vont découvrir l'amour et la lumière et la « non-dualité », et se sentiront dès lors comme s’ils avaient résolu le puzzle de l’univers.

Les gourous auront une expérience d’unité avec l'univers, et se mettront à enseigner qu'il n'y a pas d'individualité au-delà du corps.

The keys to ascencion, Alfaaraa – Préface de Shawn Clark– p4

Ne dit-on pas "il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis" ?
Encore une fois, les dictons sont d'une réalités interpellantes. En ne laissant aucune chance aux changements ou à la transformation d'avis, de croyances, de vérités, de savoirs, vous ne vous laissez aucune chance d'apprendre et par là de devenir un peu moins bête qu'hier et toujours plus bête que demain. Soyons honnête et humble...

Odile Debliqui - Vivre-soi.com
Merci de partager l'article dans son intégralité, sans oublier la source

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire