Médecin et chaman à la fois

Associer le chamanisme des Cherokees et la chimiothérapie ?
C’est le pari réussi du centre de médecine complémentaire de Pittsburgh,
un de ces hôpitaux américains où l’on invente aujourd’hui la médecine de demain.
(Sophie Chiche)

La médecine ? Nous sommes nombreux à ne pas en être satisfaits et à chercher des traitements alternatifs. Hélas, ces méthodes, souvent exercées sous le manteau, attirent patients désespérés et charlatans cupides. Pour contrer cette tendance, une vingtaine d’hôpitaux américains ont décidé de créer des centres de médecine complémentaire. Là, dans un cadre hospitalier " ordinaire ", le patient reçoit des soins inspirés d’anciennes traditions et des récentes découvertes de la psychologie et du développement personnel. Il ne s’agit pas de remplacer chimiothérapie par acupuncture. Yoga, méditation, massage, visualisation, nutrition se pratiquent en complément d’un traitement conventionnel. Lewis Mehl-Madrona, médecin, psychiatre et chaman travaille dans l’un de ces centres où l’on invente aujourd’hui la médecine de demain.Visite guidée.

Voir l'article entier : cliquez ici

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire