Annabelle, cadeaux de la vie, bébé partie trop vite ?

Nous évoluons sans cesse et nos expériences, même les plus horribles à première vue, nous permettent vraiment de grandir et de nous enrichir. Il me semble même que plus l'expérience est difficile et forte, plus nous grandissons, plus nous nous expansons…

Je travaille lors de mes soins en guidance et accompagnement psycho-énergétique, avec des êtres que je nomme Divins (mais que pour des raisons de vocabulaire et de représentation, vous pouvez appeler Célestes, Lumineux, Supérieurs…) et cette équipe s'est agrandi depuis peu !
C'est derniers jours, j'ai pris conscience que l'expérience de vie que j'ai vécu il y a 3 ans et qui m'a fait vivre la perte d'un bébé, me mène vers de magnifiques cadeaux :

> Quand j'étais enceinte, j'avais une relation particulière avec le bébé. Très vite et sans réfléchir ni chercher quoi que ce soit, j'ai senti l'Ame de ce nouvel Etre. C'était Elle, pas le bébé, mais Elle, une fille, ma fille. Difficile à décrire, très présente durant les quelques temps où elle est restée avec moi. J'ai communiqué avec elle, elle m'a donné son prénom : Annabelle. Pour l’anecdote, j'étais assez embêté car je n'aimais pas trop ce prénom et j'essayais d'en chercher d'autres s'approchant : Yanaelle, Annahelle, Maële,… Mais c'était bien Annabelle et ma foi, c'est elle qui décidait et je le trouvais finalement assez jolie.

Un petit matin, je me vois projeter dans un "rêve" conscient, où je suis dans mon futur lieu d'accueil, avec un groupe de femmes venu suivre un atelier de développement personnel. Ce lieu est superbe, ma vieille grange rénovée chaleureuse et lumineuse, dans cette magnifique campagne limousine, et ma Annabelle, 2ans trottinant et discutant gaiement avec le groupe. C'était joyeux, tous s'extasiaient sur ce petit bout de fille très éveillée, quand celle-ci se mis à descendre l'escalier de pierre extérieur, et s'éloigner en trottinant dans le champ. Je l'ai interpellée "Annabelle tu vas où comme ça, n'oublies pas que tu n'as que 2 ans et demi, on ne descend pas d'escaliers, ni ne traverse de champs à cet âge ! ". Je l'ai laissée aller en sachant qu'elle savait ce qu'elle faisait, qu'elle était une grande à l'intérieur. Ce rêve conscient m'a laissé un drôle de sentiment que je n'arrivai pas à définir.

J'ai perdu le bébé dans les jours qui ont suivi, j'ai compris qu'elle avait choisi de partir et qu'elle me l'avait signifié par ce biais. Ça a été une expérience de vie difficile à vivre, mais elle m'a permis de "régler", de me libérer de mémoires de pertes, de deuils d'enfants, pas juste une, c'était innombrable. Je l'ai remerciée pour ça. C'était le premier cadeau, mais je ne savais pas qu'un plus beau arriverai plus tard…

> En effet, depuis quelques jours, en plus de mon Equipe Divine, je travaille aussi avec Annabelle !

Cette dernière était toujours près de moi et je ne la sentais plus. J'avais clos l'histoire de vie, Annabelle m'avait aidé à me libérer d'un chagrin sans fond et sans aucun sens dans cette vie. Je l'avais remerciée, elle était passer à autre chose et moi aussi. Et bien non !

Ces derniers temps, mon corps s'est mis à gonfler. Un ventre d'une femme enceinte d'au moins 6 mois, alors que je suis toute mince et plus de règle ! J'ai bien trouvé la cause (problème intestinal) et commençait un traitement, mais pas d'amélioration très significative…
Mon corps demandait un bébé ! Et Annabelle près de moi demandait à être écouté, elle souhaitait travailler avec moi "si je le voulais bien" !

Aujourd'hui, mon Equipe Divine de travail s'est agrandi de ma fille Annabelle et sa propre équipe, je ne vous dis pas le monde qu'il y a quand je travaille ! C'est vraiment une grande joie ressentie quand nous travaillons et les soins sont devenus plus rapides, puissants, légers, joyeux.

Vraiment les expériences de vie difficiles, nous cachent des surprises, restons vigilent, car nous pouvons vite passer à coté …

Odile Debliqui - Vivre-soi.com
Merci de partager l'article dans son intégralité, sans oublier la source

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire